mardi 11 mai 2010

les proches endeuillés, un espace réservé

Je voudrais aujourd’hui mettre en avant un espace créé le 15 août 2009 et qui est à ce jour L’espace le plus commenté du groupe avec 138 témoignages jusqu’au 26 avril 2010.
Une longue discussion très émouvante, enrichissante et constructive s’est notamment déroulée en février dernier entre Fabienne Wind, Halimata Ixa Graille, Gisele Calas, Magali Dubiel et Christelle Chanas que nous remercions de leur participation très active.
Nous remercions tout particulièrement Giselle Penat-laborde qui a régulièrement mis à notre disposition de très nombreuses ressources pour nous aider à mieux appréhender le deuil.
Il est temps aujourd’hui d’archiver tous ces témoignages qui restent consultables en ligne CLIC ! Le sujet est ouvert à nouveau sous l’intitulé “les proches endeuillés : votre espace réservé, 2e” et les nouveaux membres y sont bienvenus pour exprimer leur ressenti et échanger éventuellement avec d’autres. En effet, ceux qui nous rejoignent témoignent souvent sur le mur d’accueil sous forme d’épitaphe en mémoire d’un proche disparu.
Un autre sujet est également archivé dans la lancée : “soutien à Gabrielle, 14 ans, son papa vient de nous quitter” (32 messages depuis le 27 mars 2009) . Voici le message qu’elle nous a adressé le 18 mars 2010 et que nous souhaitons partager au-delà du forum, merci de ta participation Gabrielle ♥ ♥ ♥ :


“Désolée d'être si peu présente ici... J'ai l'impression d'avoir abusé de votre gentillesse. Mais c'est si dur de parler de cette maladie qui réduit l'équilibre de l'enfance à la traversé d'un câble par un funambule un peu saoul!
Dans une semaine, cela fera un an que j'ai dit à mon père que je l'aimais pour la dernière fois, et qui m'a dit qu'il allait se reposer maintenant... J'aurais tendance à dire qu'après tout ce temps il a quand même eu le temps de reprendre son souffle, mais moi aussi depuis ce jour je suis comme en apnée...
je finirai par dire que le bonheur est comme un chien qui traverse une 4 voies, ou une vieille qui boite sur du verglas...
Mais il existe, j'ai déjà traversé quelques 4 voies, je sais de quoi je parle. La vie est un cadeau, un honneur, mon père c'est battu pdt près de 3 ans pour me voir le plus longtemps grandir, je me battrai pour lui...
Cynthia, Sarah, Olivia, Martine, Anne Cécile, que le bonheur vous innonde... Et je servirai de cane pour toutes celles qui passeront un plaque de verglas...
biZOuXx”

2 commentaires:

Chantal a dit…

Un témoignage émouvant.
Oui, la vie est un cadeau. Le bonheur est dans les choses simples, dans l'amour que l'on a pour soi et pour les autres...
Bonne continuation !
Chantal

Anonyme a dit…

Gabrielle, je ne te connais pas mais je vois en toi comme un livre ouvert.

Il y a 11 ans de cela je perdais mon papa d'un cancer de la gorge. Il s'est battu aussi comme le tien, il a bien cru qu'il pouvais vaincre cette foutu maladie, et moi aussi..........la vie en a voulu autrement, il est parti. J'avais 16 ans, et à cette âge là il est dur d'accepter ces choses là.

La vie n'est pas simple, elle peut parfois être bien dur envers certaines personnes, pourquoi si jeune, pourquoi dois je faire sans lui, autant de question que l'on se pose quand on est une gamine perdu qui viens de perdre ses repère.

La vie ne t'as pas fait de cadeau et tu te bats, tout comme moi tu as cette force de caractère, qui fait ce que nous sommes aujourd'hui. Nous sommes des êtres "handicapé" à vie par de telles blessures, mais nous essayons d'avancer et de trouver un semblant de bonheur que nous croyons nous être due.........

Toute mes amitiés sincère.

De la part d'un chien qui a traversé une bonne partie des 4 voies...........