samedi 30 janvier 2010

2 sujets sur la prostate réactualisés

Sur Facebook, les internautes ont la possibilité d’ouvrir eux-mêmes des sujets de discussion. Depuis une bonne année, nous tendons à une constante amélioration du forum afin d’en conserver une lisibilité satisfaisante pour les membres et nous-mêmes nous y retrouver pour répondre.

la prostate L'Internaute



C’est sur le site de l’Internaute que j’ai trouvé la meilleure illustration en français, je me permets de la publier en le remerciant d’avance de m’en accorder l’autorisation. Lien vers son dossier en ligne sur “Tout ce qu’il faut savoir sur la prostate

Ainsi, j’ai récemment demandé à Sarah de clôturer 2 sujets afin de les rendre accessibles plus facilement après réouverture sous un autre intitulé mieux adapté à l’évolution des témoignages de plus en plus nombreux. Ils sont bien sûr archivés en ligne pour vous permettre de les relire et nous remercions vivement tous les participants :
  • Mon papa a un cancer de la prostate” (ouvert le 15 nov. 08 par Murielle Lebon qui a recueilli 13 témoignages) : estimé trop limitatif en effet, nous ne doutons pas que d’autres femmes de l’entourage d’un malade viendront désormais poster dans le nouveau sujet “cancer de la Prostate” ou peut-être même “Cancer des os” ouvert le 26 janv. 10 par Olivia Marilly en ces termes : “Je me permets d'ouvrir ce post afin d'avertir les gens qui seraient confrontés à ma situation afin que ce qui c'est passé pour papa ne se reproduise pas.”
  • La prévention du cancer de la prostateouvert le 24 sept. 09 par Alain Chalet qui a recueilli 17 commentaires : nous souhaitons regrouper TOUS les témoignages concernant la prévention d’une manière globale dans le nouveau sujet “la PREVENTION est INDISPENSABLE” où j’invite Alain à poster de nouveau bien sûr. Des témoignages comme celui d’Alicia y trouveront leur place ainsi que tous les liens relatifs à cette question primordiale. Alicia Rebenaque : “Je voudrais parler un peu sur le subject de la prévention,surtout à un type de cancer plus facilement guérissable comme est celui du sein. Ma mère en est morte il y a plusieurs ans.Désolée de dire qu'elle a été en partie responsable parce qu'elle ne s'était soignée suffisamment et a été trop tard pour être sauvée
Alain tire la sonnette d’alarme !

Alain Chalet : “le problème est là... Le cancer de la prostate est un cancer de sujets âgées 2 hommes sur 3 en sont atteints à partir de 75 ans et décèdent d'autres choses car le cancer à cet âge évolue doucement...mais lorsque vous developpé ce cancer avant 50 ans ...ce cancer qui est lié aux hormones comme celui u sein peut se développer rapidement....Ce cancer connait les dernières années une progression très importante sans que l'on sache pourquoi ? la cause n'est pas connue. Je propose qu'une information soit transmises à tous les hommes de plus de 45 ans pour mise en garde comme pou les mammographies des femmes...raison si risque...PSA ET BIOPSIE t une possibilité de traitement moins agressif que la protestectomie comme l'ablatherm....moins chère aux caisses CPAM et surtout moins de conséquences humaines....” “L'autre question est en rapport avec la sexualité qui est bouleversée du fait des dommages aux nerfs...”

Sarah : “ merci Alain pour ce témoignage ..
je sais combien c'est difficile de parler de soi ..
de la maladie ..
c'est presque ce mettre à nu devant les autres ..
et je sais aussi que les hommes ont encore plus de difficultés que ns les femmes de parler de tout cela ..
donc je trouve en plus touchant ce message ..
il est vrai que l'on crois toujours que le cancer de la prostate est un cancer de personnes âgés ..
mais c'est faux et ar-archi-faux ..
je suis d'accord avec vs pour qu'un dépistage soit fait aux hommes .. “
- : – : – : – : – : – : – : – : -

Depuis septembre dernier, beaucoup d’hommes ont rejoint le groupe et écrivent davantage sur notre mur : je voudrais les inciter à bien lire Alain, dans une démarche préventive et informative. Et pour ceux qui sont déjà touchés, nous sommes à votre écoute sur le forum aux emplacements prévus et vous remercions de votre confiance.

4 commentaires:

Jean a dit…

L'une des armes les plus efficaces contre le cancer, c'est la prévention. Les cancers se développent le plus souvent très sournoisement, sans faire mal. Quand les douleurs apparaissent, alors la frontière de l'incurable est franchie. Il ne reste plus aux patients que des solutions palliatives.
Dépisté par hasard un peu trop tard, à l’âge de 52 ans, je souffre d’un cancer de la prostate contre lequel je me bats depuis maintenant 7 ans, pour tenter de ralentir sa progression inexorable. A quelques semaines près j'aurais pu être guéri définitivement.
Les médias se doivent d'informer sur ce que chacun doit savoir pour dépister un cancer avant qu'il ne soit trop tard. Pour le cancer de la prostate ce qu'il faut faire est très simple : un dosage des PSA, une simple prise de sang sans être à jeun suffit, et éventuellement un toucher rectal. A partir de l’âge de 45 ans chaque homme devrait exiger de son médecin de faire pratiquer ces examens.
Mon témoignage n'a qu'un seul but : stopper l'hécatombe provoquée par les cancers de la prostate dépistés trop tardivement. En France ce type de cancer tue 10.000 hommes chaque année. La route faisait aussi de trop nombreuses victimes dans notre pays. Par une politique très volontariste, des milliers de morts ont été épargnées au prix d'investissements très lourds comme la pose de radars sur tout le territoire. Il est vrai que ces investissements se sont aussi révélés être très rentables.
Si les mêmes niveaux d'investissements étaient réalisés pour la prévention contre le cancer de la prostate, la rentabilité serait aussi au rendez-vous. En effet, un homme debout qui a l'énergie pour travailler c'est mieux qu'un malade fatigué, incapable de créer la moindre richesse.
Je suis l’auteur d’un livre « Echappé belle » qui a été publié en 2005 par les éditions La Bruyère à Paris. C’est vrai qu’il est difficile de parler de soi. Je l’ai fait pour deux raisons, la première : cela m’a aidé à intégrer que je dois vivre avec ce cancer chaque jour, et la seconde : c’est l’espoir que la lecture de ce livre peut sauver de nombreuses vies.
Jean Revault d’Allonnes
3 février 2010
http://www.echappe-belle.com

Martine d'Agen a dit…

Merci Jean de votre long commentaire qui va dans le sens de la prévention que nous souhaitons mettre en avant pour tous les cancers en créant ce nouveau sujet.
Vos informations concernant la prostate nous sont précieuses et
je vous invite à nous rejoindre sur Facebook où vous pourrez échanger avec les membres du groupe http://www.facebook.com/group.php?gid=10361103876
bien amicalement,
martine, modérateur

Mme Sarah RIMO a dit…

merci Jean pour votre participation à ce sujet de discussion ;
l'information est capitale en ce qui concerne ce cancer ..
amicalement
Sarah

ENSEMBLE CONTRE LE CANCER a dit…

Participation sur le mur du groupe le 19 avr.-12 de CANCERCONTRIBUTION FRANCE :

"La plateforme a connu une forte activité autour du débat sur le dépistage du cancer de la prostate. Relisez les principales contributions et, passée l'émotion, livrez-nous vos réflexions.

http://www.cancercontribution.fr/actus/prostate-la-fausse-piste-du-test/itemid-7